Machine à pain : quel modèle choisir ?

La machine à pain fait désormais partie du quotidien des amateurs du fait maison. Très pratique et facile à utiliser, elle permet de concocter des pains aux formes et saveurs variées. Le secret d’un bon pain réside donc en grande partie dans le choix d’un bon équipement. Voici les critères à prendre impérativement en considération pour choisir la machine à pain à la hauteur de vos attentes.

choisir machine à pain

Le choix de la capacité de la cuve

capacite cuve

Souvent, lorsqu’on achète un appareil électroménager, on regarde d’abord la marque. Dans le cas d’une machine à pain, d’autres éléments, comme la taille de la cuve, sont primordiaux. L’appareil à pain classique possède une seule cuve dans laquelle s’effectuent le pétrissage et la cuisson. Les plus complexes sont constitués de deux cuves, permettant de cuire deux sortes de pains simultanément, un moyen de répondre aux attentes de tous les membres de la famille.

Au niveau de la taille, la cuve devra être adaptée aux besoins de la famille. Sur le marché, elles sont disponibles pour la cuisson de 500 g à 1,5 kg de pain (ce dernier convient aux familles de plus de 4 personnes). Petits ou gros mangeurs trouveront forcément leur bonheur. Il faut toutefois noter qu’il n’est pas utile de faire l’acquisition d’une grande cuve si la consommation n’est pas importante. En effet, lorsque l’on place la pâte à pain dans la cuve et qu’on la cuit, la pâte gonfle et occupe tout l’espace. Au lieu de gonfler vers le haut, elle s’étale afin de combler le vide. Le pain obtenu sera alors tout plat.

Assurez-vous que la cuve puisse être retirée sans difficulté de la machine pour y verser tous les ingrédients ou pour faciliter le lavage. Vous pouvez également opter pour une ouverture horizontale ou verticale selon la forme de pain que vous souhaitez obtenir. Certains couvercles sont amovibles pour encore plus de facilité d’utilisation au quotidien.

L’option économie d’énergie

À l’heure où la réduction des dépenses énergétiques est au cœur des préoccupations, il est recommandé de prendre en considération la puissance de la machine à pain. Les moins énergivores ne consomment que 500 W, tandis que d’autres peuvent aller jusqu’à 1600 W. La plupart des fabricants s’efforcent aujourd’hui de faire baisser les dépenses énergétiques de leurs produits. C’est dans ce contexte qu’ils les ont dotés d’un programme économique. Le temps de cuisson est moins long et l’énergie consommée plus faible. Le meilleur choix portera donc sur un appareil à la fois peu énergivore et performant. 

Les options de cuisson

cuisson machine à pain

Les machines à pain ont plusieurs options de cuisson. Selon le programme choisi, vous pourrez préparer les pains les plus courants, tels que le pain classique, le pain français, blanc ou complet, avec différents types de cuisson. Vous pouvez choisir d’avoir une croute dorée ou pas.

Il est possible de préparer chez soi des pains spéciaux incluant divers ingrédients. Les machines qui offrent cette possibilité sont dotées d’un minuteur indiquant aux utilisateurs qu’il est temps d’incorporer les grains ou les fines herbes, de manière à ce que ceux-ci ne soient pas broyés au cours du pétrissage. Ils conserveront ainsi toutes leurs saveurs.

L’option pain sans gluten

pain sans gluten

Certaines machines s’adressent expressément aux personnes intolérantes au gluten ou qui ont un régime alimentaire sans gluten grâce à un dispositif permettant de préparer du pain sans cette substance. Ce programme est intéressant dans la mesure où les farines qui n’en contiennent pas ne sont généralement pas panifiables. Par ailleurs, le robot boulanger peut être programmé pour la cuisson de nouilles fraîches ou de pizzas sans gluten entre autres. 

Le programme de départ différé pour du pain chaud à l’heure choisie

départ différé machine à pain

Les appareils à pain sont aujourd’hui élaborés pour s’adapter au mode de vie de chacun. Le programme différé permet de reporter la cuisson de plusieurs heures après le pétrissage. C’est une option donnant l’opportunité d’avoir du bon pain chaud le matin sans avoir à se lever pour mettre la machine en marche.

À noter que cette option ne convient pas aux recettes prévoyant des ingrédients spéciaux à rajouter au dernier moment. Les fruits secs et les noix risquent d’être trop broyés au cours du pétrissage. Toutefois, vous avez la possibilité de choisir un appareil ayant un distributeur d’ingrédients intégré. Vous pourrez ainsi le programmer pour qu’il incorpore ces ingrédients en temps voulu. 

L’indicateur de progression de cuisson

Une machine à pain peut disposer d’un indicateur de progression de cuisson. Vous pourrez ainsi savoir à quelle étape de la cuisson vous en êtes, au pétrissage, à la phase de repos, de levée ou à la cuisson elle-même.

Le hublot de contrôle de cuisson

hublot contrôle cuisson

Certains appareils à pain possèdent un hublot transparent sur le couvercle, ce qui vous permet de vous assurer que votre pain lève bien et cuit comme il faut. Vous n’aurez pas à ouvrir votre appareil pour contrôler la cuisson. Il est d’ailleurs recommandé d’éviter d’ouvrir immédiatement la machine en fin de cuisson. Le risque de brûlure est réel.

L’indispensable mémoire de programmation

mémoire de cuisson

Il arrive que des coupures de courant surviennent. Le cycle de cuisson de votre pain peut en être perturbé et vous serez obligé de reprogrammer votre appareil. Avec la protection de mémoire de programmation, vous ne risquez pas de rencontrer ce genre de problème. L’appareil mémorise le programme entré et lorsque l’électricité revient, il reprend la cuisson là où elle s’est arrêtée. Cependant, la durée de mémorisation peut varier d’une machine à une autre. Au-delà d’un certain laps de temps, celle-ci pourrait se réinitialiser et vous devez reprendre tout depuis le début.

Le pain au chaud grâce au programme maintien au chaud

maintien au chaud machine à pain

Déguster son pain chaud reste un vrai plaisir. D’où l’utilité d’une fonction de maintien au chaud. La durée peut varier d’une machine à une autre. Celle-ci peut être plus ou moins longue afin que le pain conserve son croustillant au moment d’être mangé. Généralement, cette fonction s’enclenche automatiquement en fin de cuisson sans que vous n’ayez à intervenir.

Les sachets de préparations boulangères pour diversifier les plaisirs

sachet préparation boulangère

La préparation de pain maison est de plus en plus simplifiée pour que vous puissiez gagner du temps. Certaines marques vous offrent une large variété de préparations boulangères. Vous n’aurez plus qu’à y ajouter de l’eau (c’est par exemple le cas avec les farines à levure incorporée). D’autres requièrent l’ajout de farine et d’eau. Vous aurez le choix de votre farine qui peut être bise ou complète. Vous pourrez utiliser de la farine de seigle ou de châtaigne pour un pain sortant de l’ordinaire. Moulinex, par exemple, vend des sachets de préparations boulangères à utiliser avec sa machine à pain La Fournée : pain français, pain rustique, pain provençal, etc.

Bien évidemment, on n’est pas obligé d’utiliser ni d’acheter ces préparations. Il est tout à fait possible d’acheter ce que l’on trouve au supermarché tout simplement.

Un appareil fourni avec un livre de recettes

Cela peut paraître anodin pour les boulangers amateurs qui ont déjà l’habitude de faire du pain, mais si vous débutez en la matière, choisissez de préférence un appareil à pain livré avec un livre de recettes. D’une part, cela vous permettra d’apprendre les bases de la confection d’un pain maison, et d’autre part, de vous familiariser avec les fonctionnalités et le fonctionnement de l’appareil. 

Vous pouvez également retrouver l'ensemble des machines à pain dans un comparatif.